Deux citoyens philanthropes reconnus

Par Hélène Gingras
Deux citoyens philanthropes reconnus
Mateo Corrales (Photo : Le Reflet - Denis Germain)

Mateo Corrales, de Candiac, et Jonathan Hamel, de Saint-Philippe, ont été reconnus pour leur générosité et leur engagement à l’occasion de la Journée nationale de la philanthropie, le 16 novembre.

C’est l’Association des professionnels en philanthropie – section Québec qui a procédé à la remise de neuf prix d’excellence par le biais d’un gala virtuel. L’événement visait particulièrement à reconnaître l’altruisme de gens ou d’entreprises pendant la COVID-19.

Mateo Corrales a reçu le Prix jeunesse, moins de 18 ans pour avoir amassé plus de 30 000$, afin de soutenir le fonds d’urgence de la Fondation CHU Sainte-Justine.

Le 20 juin, le finissant du Collège Durocher à Saint-Lambert a couru 5 km entre les deux pavillons de son école dans le cadre du défi Je bouge pour Sainte-Justine. L’adolescent de 17 ans à l’époque a été l’ambassadeur de cet hôpital après y avoir été soigné pour des brûlures sur plus de 50% de son corps à la suite d’une décharge électrique subie à l’été 2018.

À lire aussi : La remise en forme du miraculé Mateo

«Je voulais simplement redonner à l’hôpital après qu’on m’ait sauvé la vie», a-t-il dit au Reflet. Il s’est néanmoins dit touché d’avoir reçu cet hommage pour son geste.

Mateo et sa famille ont amassé le plus gros montant récolté parmi les équipes participantes au défi et près du tiers du montant total.

À propos de la détermination de ce finissant, le collège affirme que «son engagement est la preuve que chaque élève à le potentiel d’innover et d’avoir positif».

Jonathan Hamel, propriétaire de HAMFIT à Brossard.

Presque 400 000 $

Pour sa part, M. Hamel a remporté le Prix entreprise par excellence, moins de 250 employés. Le propriétaire du centre d’entraînement et kinésiologie HAMFIT à Brossard et son équipe organisent une douzaine d’événements par année depuis 2017, afin d’amasser des fonds pour lutter contre le cancer pédiatrique.

Malgré le confinement, HAMFIT a continué de garder les gens actifs en présentant quotidiennement des entraînements virtuels et gratuits, et ce, pendant 84 jours, en échange de dons pour la Fondation Charles-Bruneau. M. Hamel a aussi organisé trois événements virtuels, qui ont permis de recueillir la somme de 25 000$.

Le 2 mai, il s’est entraîné en ligne pendant 12 heures, par segments d’une demi-heure chaque fois pour permettre aux gens de se joindre à lui. Il visait à amasser 5 000$ en dons auprès des participants. Il a plutôt récolté trois fois plus, y compris le touchant témoignage vidéo d’une adolescente qui est en rémission du cancer pour la quatrième fois.

«Pour moi, les mots cancer et enfants ne devraient pas cohabiter dans la même phrase, dit le papa d’un bébé d’un an en pleine santé. Il devrait y avoir une moi non écrite pour empêcher les enfants d’être malades.»

C’est la Fondation Charles-Bruneau qui a soumis sa candidature.

«C’est un geste égoïste de ma part parce que je fais ça pour donner à une cause sans penser recevoir en retour.»

– Jonathan Hamel, propriétaire de HAMFIT

À ce jour, la communauté HAMFIT a récolté presque 400 000$ pour lutter contre le cancer pédiatrique. Le prochain entraînement-bénéfice est prévu pendant une semaine, du 14 au 20 décembre. Les cours en ligne – et au gym s’il est ouvert – seront encore une fois gratuits moyennant un don.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires