Gravité Média et la CCIGR créent un groupe « C’est ouvert, j’appuie ! » pour favoriser l’achat local   

Par Hélène Gingras
Gravité Média et la CCIGR créent un groupe « C’est ouvert, j’appuie ! » pour favoriser l’achat local   

Gravité Média et la Chambre de commerce et d’industrie du Grand Roussillon (CCIGR) lancent ce mardi une formule pour faciliter l’achat local en cette période de crise de la COVID-19.

Ils ont créé ensemble un groupe « C’est ouvert, on appuie ! » accessible sur le compte Facebook du Reflet, du Soleil de Châteauguay et de la CCIGR.

Les entreprises en opération sont invitées à s’y inscrire gratuitement, ainsi que tous les citoyens. En marche dans plusieurs pays du monde, l’initiative vise à soutenir les commerces durement touchés par la pandémie et limiter les déplacements des citoyens en leur permettant de trouver ce dont ils ont besoin dans leur région.

Impact jamais vu

La décision du gouvernement Legault de limiter l’activité économique aux services essentiels à compter du 23 mars éprouve durement les entreprises.

David Bergeron, directeur de la Chambre de commerce et d’industrie du Grand Roussillon

«L’impact est majeur, c’est une situation jamais vue pour la plupart d’entre nous. Le fait que le Québec soit sur pause cause bien des ennuis aux commerçants locaux, que ce soit par la fermeture complète de leurs entreprises, par une réorganisation précipitée des opérations courantes pour s’adapter afin de survivre ou le brusque changement d’affluence pour les quelques privilégiés qui demeurent ouverts», fait part David Bergeron, directeur général de la CCIGR. Selon lui, environ la moitié des 400 places d’affaires membres du regroupement sont fermées, quoique la situation évolue.

«Approximativement 25% des entreprises restantes demeurent ouvertes en télétravail et 25% sont demeurées en activité de façon la plus normale possible tout en respectant mesures et limitations bien sûr», précise-t-il.

Faire savoir

Pour les entreprises toujours ouvertes, souvent avec de nouvelles façons de faire et des effectifs réduits, informer le public représente un grand défi.

«Les entreprises qui poursuivent leurs activités depuis le début de la crise font preuve d’une grande créativité. Pour certaines, elles ont pris un virage complètement nouveau. Elles essaient effectivement par tous les moyens de le faire savoir au grand public. Différentes initiatives ont vu le jour et pour nous il devenait primordial de leur donner une voix locale supplémentaire, et ce, gratuitement», indique Julie Voyer, pdg de Gravité Média, propriétaire des journaux Le Soleil de Châteauguay, Le Reflet, le Saint-François et le Courrier du Sud.

David Bergeron renchérit: «En étant pris au piège de nouvelles façons de travailler, beaucoup d’entreprises n’ont tout simplement pas à l’interne les ressources nécessaires à affecter afin de se mettre en valeur, de là notre idée pour les épauler à ce niveau, l’effort est minimal considérant les retombées potentielles».

 Force d’attraction

Quel est l’avantage de joindre le groupe?

«Comme le groupe est lié directement aux pages Facebook de nos journaux, l’avantage c’est qu’on est en mesure de faire le lien entre le consommateur et le commerçant par la force d’attraction que créent nos publications Le Soleil de Châteauguay et Le Reflet. En unissant nos forces, la Chambre étant le moteur économique de la région et les journaux de Gravité le lien direct avec le lecteur, on pense que nous avons là une solution gagnante et efficace, exprime Julie Voyer. De plus, nous souhaitons nous distinguer en mettant de l’avant la consommation non seulement locale, mais hyper locale… oui acheter Québec, mais plus encore, encourager la petite, la moyenne et la grande entreprise du coin!»

La page Facebook du Soleil de Châteauguay compte plus de 16 000 « fans » et celle du journal Le Reflet, plus de 15 000.

«La notoriété commune des trois entités réunies combinée au large bassin de gens rejoints par ces plateformes ne peut que faciliter la diffusion du message, estime David Bergeron. Il est plus qu’important en ce temps de pandémie de limiter nos déplacements pour le bien de tous donc il est primordial que le consommateur puisse s’y retrouver facilement.»

Se démarquer

Comment la formule se démarque-t-elle ?

«Plusieurs initiatives de ce genre ont vu le jour dans les dernières semaines et on se demandait si d’en ajouter une allait diluer la visibilité. Et on pense humblement que non, chacune a ses forces et ses faiblesses et c’est juste une voix de plus pour nos gens d’affaires, explique Julie Voyer. On est persuadé avoir la meilleure combinaison, le moteur économique qu’est la Chambre et le lien direct avec le lecteur et les commerçants que sont nos journaux. Les deux publications web ensemble génèrent plus de 700 000 pages vues par mois et on rejoint avec nos pages FB de ces mêmes publications des dizaines de milliers d’internautes. Les publications de Gravité Média ont une portée impressionnante et de qualité. Plusieurs initiatives d’achat local sont disponibles, mais tel que mentionné, au-delà de l’achat local, notre désir commun est réellement de positionner et de faire briller l’ensemble des entreprises du Roussillon. Notre communauté doit se soutenir et développer davantage le réflexe d’investir dans les commerces de notre belle région.»

De son côté, David Bergeron expose: «Nous avons pris la décision de « canaliser » l’information en la filtrant à l’entrée afin d’uniformiser le déploiement du message afin que le consommateur puisse rapidement trouver les critères recherchés, nous souhaitons que les initiatives locales déjà mise en place tels que celles des MRC, des députés ainsi que des municipalités nous passent le flambeau dans le but de réduire ce surplus de travail inhabituel pour eux afin qu’ils puissent concentrer leurs efforts à exploiter leurs forces habituelles qui sont essentielles dans la communauté».

Pour joindre le groupe

Pour joindre gratuitement le groupe « C’est ouvert, on appuie! », les commerçants de la MRC de Roussillon et des environs, membres ou non de la CCIGR, sont invités à écrire à cestouvert@gravitemedia.com .

Dans un souci d’uniformité, il faut fournir les informations suivantes:

– Quel est le nom de l’entreprise? (Inclure votre logo si disponible)
– Est-ce ouvert au public actuellement?
– Offrez-vous la livraison?
– Offrez-vous le service de commandes pour emporter?
– Avez-vous une boutique en ligne?
– Site web, téléphone, adresse, heures d’ouverture

Le groupe est public. Les particuliers peuvent le joindre en cliquant sur les liens appropriés sur le compte Facebook du Soleil de Châteauguay facebook.com/JournalLeSoleildeChateauguay et du Reflet https://www.facebook.com/JournalLeRefletGraviteMedia/

 

QUESTIONS EN VRAC

Les particuliers peuvent-ils devenir membres ?

JULIE : Bien sûr, le but étant de faire le lien entre les commerçants et les consommateurs alors c’est essentiel qu’ils soient membres eux aussi.

DAVID : Évidemment, les consommateurs, en devenant membres pourront contribuer en partageant l’information à plus grande échelle encore.

 

Est-ce que les internautes et membres pourront publier des commentaires ?

JULIE : Les commentaires seront-ils filtrés ? Oui ils pourront publier des commentaires et ceux-ci devront évidemment respecter notre nétiquette sinon ils pourraient être filtrés. Nous avons également une personne-responsable qui veillera à modérer les commentaires au besoin.

DAVID : Les commentaires seront les bienvenus en autant que la bienséance et que le respect soient de mise.

 

Est-ce ce c’est possible de sponsoriser (payer Facebook pour mousser) des posts ?

JULIE : Puisque nous favorisons l’achat local, nous utiliserons différents moyens pour publiciser cette initiative, dont les journaux locaux et ses plateformes, donc les publications sponsorisées FB ne font pas partie.

DAVID : Dans le but de promouvoir tout le monde de façon équitable, il n’est pas prévu pour l’instant de favoriser le commerçant qui possède actuellement plus de moyens à accorder au marketing au détriment de celui qui lutte pour sa survie.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des