Journée internationale du sommeil

Journée internationale du sommeil

À l'âge de 75 ans, un individu aurait dormi 25 ans.

Crédit photo : Pixabay

Le 15 mars marque la Journée internationale du sommeil. Il s’agit d’un événement annuel se voulant «une célébration du sommeil et un appel à l’action sur les questions importantes liées au sommeil dans les domaines de la médecine, de l’éducation, des aspects sociaux et de la conduite automobile».

l’Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV), en France, qui souligne cette Journée à l’échelle nationale le 22 mars, explique que les conséquences du manque de sommeil sont nombreuses. Il peut causer la prise de poids, le diabète, l’augmentation de la douleur, la dépression, l’aggravation des troubles respiratoires et cardiovasculaires, la fatigue au travail ou au volant, les baisses de performance, des difficultés relationnelles et encore plus.

L’INSV affirme qu’à l’âge de 75 ans, un individu aura dormi environ 25 ans.

Pour l’occasion de cette Journée mondiale, le site Web Santé sur le net a pour sa part dressé une liste de conditions pour avoir un sommeil de qualité.

– Avoir des horaires de sommeil réguliers;

-Avoir un réveil dynamique avec, par exemple, une forte lumière, des exercices d’étirement et un déjeuner complet;

-Pratiquer un exercice régulier chaque jour et éviter l’effort physique avant d’aller se coucher;

-Se reposer ou faire une courte sieste de 5 à 20 minutes en début d’après-midi;

-Éviter les stimulants comme le café, le thé, les boissons gazeuses ou énergisantes, ainsi que le tabac et l’alcool après 16h;

-Porter attention aux signaux du sommeil comme le bâillement ou le picotement des yeux;

-Se lever et commencer la journée en cas de réveil avant l’heure prévue plutôt que de retourner au lit;

-Ne pas avoir recours à la médication pour dormir;

-Éviter la télévision ou tout autre écran, le travail ou les repas au lit.

Commenter cet article

avatar