La police poursuit son enquête sur l’invasion de domicile à Sainte-Catherine

Par Vicky Girard
La police poursuit son enquête sur l’invasion de domicile à Sainte-Catherine
(Photo : Le Reflet - Erick Rivest)

La police tente toujours de déterminer le mobile et les raisons de l’invasion de domicile survenue à Sainte-Catherine, dans la nuit du 19 au 20 mai.

On sait maintenant que trois individus cagoulés se sont introduits par effraction en fracassant la vitre de la porte d’entrée d’une résidence située sur la rue du Timonier.

«Les suspects auraient agressé la victime, un homme dans la quarantaine. Ce dernier a été frappé à coups de barre de fer», explique la Régie intermunicipale de police Roussillon.

L’individu a subi des blessures à la tête et aux bras. Il a dû être transporté à l’hôpital. Les autres occupants de la résidence, des membres de la famille, ont été incommodés par du poivre de Cayenne. Rien n’a été volé dans le domicile.

Les trois individus sont toujours recherchés. En collaboration avec le service d’identité judiciaire de la Sureté du Québec, la Régie a recueilli plusieurs objets sur les lieux du crime. Ceux-ci ont été envoyés au laboratoire de médecine légale et judiciaire afin d’être analysés.

Les enquêteurs demandent la collaboration du public pour aider à l’enquête.

La police tient à rassurer les citoyens en laissant savoir qu’il s’agit d’un acte isolé.

Toute information concernant cet événement peut être signalée au sergent-détective Éric Gagné par téléphone au 450 638-0911, poste 446, ou à l’organisme Échec au crime au 1 800 711-1800 et en ligne à echecaucrime.com.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des