Les handballeuses canadiennes lancent un appel aux entreprises

Par Hélène Gingras
Les handballeuses canadiennes lancent un appel aux entreprises
(Photo : gracieuseté - Paul Chan)

Dans quelques jours, les joueuses de l’équipe canadienne de handball disputeront le tournoi de la dernière chance en vue de se classer pour les Jeux panaméricains qui seront disputés à Lima, au Pérou, cet été. Et l’argent est le nerf de la guerre pour elles.
Contrairement à ce qui prévaut dans d’autres pays, les Canadiennes doivent assumer 100% des frais de la pratique de leur sport.
«Alors, si jamais une entreprise veut nous donner un montant, quel qu’il soit, nous sommes preneuses», dit l’entraîneure-chef Nathalie Brochu.
Un reçu d’impôts sera remis pour tout don.
«Chaque dollar représente pour nous un méga plus, poursuit la résidente de La Prairie. Par exemple, 200$ nous permettent d’acheter les fanions à remettre aux équipes, les épinglettes à échanger avec les autres athlètes et quelques bouteilles d’eau.»
Tournoi à Mexico
Le tournoi de la dernière chance aura lieu au Centre olympique mexicain à Mexico City, du 26 au 28 mars. Le Canada jouera contre le pays hôte, le Guatemala et le Chili à raison d’un match par jour dans une formule de tournoi à la ronde. Seul le gagnant pourra participer aux Jeux panaméricains.
L’équipe canadienne s’envolera dans quelques jours.
«On a fait une demande pour arriver plus tôt afin de s’entraîner et s’habituer à l’altitude, mentionne Mme Brochu. Les filles ont décidé d’investir un peu plus pour se donner toutes les chances possibles de gagner.»
La dernière pratique de toutes les joueuses ensemble remonte à septembre. Étant donné que l’équipe canadienne regroupe des athlètes de l’Alberta, de la France, de la Norvège et du Québec, les occasions de réunion sont rares.
Pour un don, il suffit de contacter Mme Brochu par courriel à nathaliebrochu@hotmail.com.
À lire aussi:
L’équipe nationale parfait son jeu en France
L’équipe canadienne senior rentre d’un camp en Islande
Le Québec se couvre à nouveau du bronze aux États-Unis

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des