L’été de ses 11 ans : William Coallier passe à l’animation et rencontre Céline Dion

L’été de ses 11 ans : William Coallier passe à l’animation et rencontre Céline Dion

Le chanteur William Coallier et sa mère Marie-France Thauvette ont rencontré Céline Dion

William Coallier n’oubliera pas de sitôt l’été de ses 11 ans. Le chanteur et comédien a ajouté une nouvelle corde à son arc en devenant animateur. De plus, il a réalisé son plus grand rêve de rencontrer la chanteuse Céline Dion lors de son passage à Montréal, en août, pour une série de spectacles.

Le jeune prodige de Sainte-Catherine avait pourtant des semaines passablement occupées avec son rôle principal dans la comédie musicale Mary Poppins jouée sur les planches du Théâtre Saint-Denis de la mi-juin à mi-août à Montréal. C’est d’ailleurs grâce à ce contrat qu’il s’est fait remarquer. Un metteur en scène des productions Juste pour rire l’a invité à auditionner pour les galas bilingues Ouf! – Kids cabaret, qui mettaient en scène divers talents jeunesse (danseur, gymnaste, etc.) de 16 ans et moins.

William a été engagé pour animer ces galas, devenant le plus jeune animateur de Juste pour rire.

«Quand je l’ai vu animer à l’audition, je n’en revenais pas, confie sa mère, Marie-France Thauvette. Il avait eu une semaine pour se préparer. Il avait appris des mots en anglais, en allemand et même en espagnol.»

Les spectacles étaient présentés durant la journée à la 5e salle de la Place des arts. Parfois, William alternait l’animation avec l’interprétation d’une chanson ou l’imitation de vedettes, telles Ginette Reno ou Céline Dion.

Une belle expérience

En soirée, William se glissait dans la peau de Michael Banks, en alternance un soir sur deux avec un autre enfant pour donne vie à la comédie musicale Mary Poppins. Il jouait aux côtés de René Simard, qui personnifiait son père.

«Il a adoré son expérience!, avoue sa mère. C’était vraiment professionnel.»

Question de bien se préparer pour cet important rôle, il a arrêté de fréquenter l’école à la fin du mois de mars pour finir sa 5e année à la maison en compagnie d’un tuteur.

L’aventure de cette comédie musicale n’est pas terminée pour lui, puisque William et tous les comédiens sauf René Simard seront de retour sur les planches du Théâtre Saint-Denis à Montréal, en décembre et janvier. Le metteur en scène Serge Postigo se glissera dans la peau de M. Banks en remplacement de René Simard.

Rencontre de Céline Dion

Parallèlement, le jeune Sainte-Catherinois a assisté au spectacle de son idole ultime, Céline Dion, le 9 août. Sur sa page Facebook, il avait écrit qu’il était fébrile à l’idée de cette soirée. Une de ses fans, Julie Gougeon, s’est alors empressée d’écrire à la compagnie qui produisait le spectacle de Céline Dion pour solliciter une rencontre privée avec lui.

«Malheureusement, ils n’ont pas eu le message à temps, rapporte Mme Thauvette. Néanmoins, ils nous ont donné deux billets pour un autre spectacle présenté quelques soirs plus tard.»

William a alors pu avoir un bref entretien avec la star internationale et aussi rencontrer Véronique Cloutier, Louis Morissette et Ginette Reno. Le jeune chanteur a profité du moment pour remettre à Céline Dion une lettre d’admiration et le trophée qu’il avait gagné à l’émission Fais-moi ta toune, alors qu’il avait interprété un de ses succès.

«Elle l’a encouragé à poursuivre le chant. Elle lui a dit : continue mon homme. Pour sa part, William était impressionné. Il faisait juste la regarder, se souvient sa mère. Il a réalisé son premier rêve de la rencontrer. Il lui reste le deuxième, soit chanter avec elle.»

Autres réalisations récentes

William Coallier a remporté la 2e place au Petit festival de la chanson de Granby, le 25 août,  avec la chanson originale Comme les oiseaux mise en musique par son père Sylvain Coallier et écrite par le parolier Daniel Laquerre.

Le jeune comédien a tenu un 2e rôle dans la télésérie Ruptures à mi-septembre. Il a joué une dizaine de scènes qui seront diffusées en janvier.

Il a enregistré un vidéoclip en duo avec Raphaël Roberge (ancien participant à Mixmania 4) pour la chanson One call away.

1
Commenter cet article

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
trackback
Les Cool Kids ont le vent dans les voiles - Le Reflet

[…] L’été de ses 11 ans: William Coallier passe à l’animation et rencontre Céline Dion […]