Un avant-goût des qualifications olympiques pour Sophiane Méthot

Un avant-goût des qualifications olympiques pour Sophiane Méthot

Sophiane Méthot, de La Prairie, a obtenu la médaille de bronze aux Championnats du monde en trampoline.

Crédit photo : Gracieuseté - Gymnastique Canada

Forte de sa médaille de bronze remportée en 2017, Sophiane Méthot entreprendra les Mondiaux de trampoline avec confiance, le mercredi 7 novembre.

«J’ai vraiment hâte de mettre en pratique les routines que j’ai travaillées durant l’entraînement, a mentionné l’athlète de La Prairie au Reflet quelques heures avant son vol vers la Russie. Je ne sens pas que j’ai une pression supplémentaire parce que j’ai terminé au 3e rang l’année dernière. Je veux me concentrer sur ce que j’ai à faire.»

La trampoliniste de 20 ans dit viser une demi-finale à l’épreuve individuelle et une finale en synchronisé. Elle fera équipe avec une nouvelle partenaire, après avoir remporté plusieurs compétitions avec Sarah Millette, de Longueuil.

«La Fédération canadienne de gymnastique a pris la décision de nous séparer pour nous jumeler à des partenaires de même gabarit, a expliqué Sophiane Méthot. Je suis petite et ma nouvelle coéquipière a la même taille que moi. Ça aide en trampoline synchronisé. C’est une bonne décision, selon moi, car c’est un meilleur <@Ri>match<@$p> pour tout le monde.»

Après les Mondiaux qui s’étirent jusqu’au 10 novembre, la Laprairienne s’offrira deux semaines de repos avant de retourner à l’entraînement. Elle entreprendra le processus olympique qui s’étirera sur un an et demi en vue des Jeux de Tokyo en 2020.

«Je suis vraiment excitée, car c’est la première fois que je vais tenter de me qualifier pour les Olympiques», a conclu la jeune femme.

Commenter cet article

avatar