Une campagne sur le partage de la route en milieu agricole

Par Mario Pitre
Une campagne sur le partage de la route en milieu agricole
Conserver une distance sécuritaire avec le véhicule agricole est un bon comportement à adopter. (Photo : Gracieuseté)

Plusieurs automobilistes ne savent pas trop comment agir sur les routes de campagne au passage d’un véhicule agricole. C’est pourquoi l’UPA de la Montérégie, 13 MRC et l’agglomération de Longueuil ont lancé une campagne sur l’importance du partage de la route en milieu agricole.

Le partage représente un défi quand le véhicule devant nous ou qui nous croise est un tracteur imposant, souvent très large et qui se déplace lentement, la vitesse maximale pour les véhicules agricoles avec une machinerie étant de 40 km/h. Autorisés à circuler sur les routes, il leur est interdit de circuler dans l’accotement. Patience, prudence et respect mutuel doivent donc être la règle d’or.

Comment dépasser une machine agricole

Le Code de la sécurité routière permet le dépassement d’une machinerie agricole en empiétant sur une ligne continue, simple ou double, uniquement si cette manœuvre de dépassement est sans danger pour soi et pour les autres usagers.

Pour le faire en toute sécurité, il faut s’assurer que la voie est libre sur une distance suffisante avant d’amorcer la manœuvre et que le conducteur du tracteur ne s’apprête pas à tourner à gauche, par exemple pour s’engager dans un champ.

Conserver une distance sécuritaire avec le véhicule agricole, avant et après le dépassement, est également un bon comportement à adopter, tout comme ralentir à l’approche d’une ferme ou d’une entrée de champ cultivé.

Le projet de cohabitation harmonieuse en zone agricole est d’envergure régionale. Il a pour objectif de favoriser le vivre ensemble et le dialogue entre les producteurs agricoles et les résidents.

Les différents partenaires veulent démystifier les croyances, atténuer les contrariétés et aborder les enjeux liés au travail agricole. Il est important pour les instigateurs de ce projet de faire ressortir la multifonctionnalité de la zone agricole comme lieu de vie, de travail et de loisir.

Cette initiative est issue de la campagne de sensibilisation à la cohabitation harmonieuse en zone agricole qui a été lancée grâce au soutien financier du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ).

Les partenaires
Les partenaires du projet sont : les MRC d’Acton, de Beauharnois-Salaberry, de Brome-Missisquoi, du Haut-Richelieu, du Haut-Saint-Laurent, des Jardins-de-Napierville, de La Haute-Yamaska, de Marguerite-D’Youville, des Maskoutains, de Pierre-De Saurel, de Roussillon, de Rouville et de la Vallée-du-Richelieu, l’agglomération de Longueuil, la Fédération de l’UPA de la Montérégie (FUPAM) et la Direction régionale de la Montérégie du MAPAQ.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires