Actualités

Une nouvelle résidence moderne pour bonifier l’offre au cégep de Valleyfield

mardi le 10 mai 2022
Modifié à 16 h 40 min le 10 mai 2022
Par Yanick Michaud

ymichaud@gravitemedia.com

Sylvain Legoux, Marc Rémillard et Miguel Lemieux se sont réjouis de cet ajout pour bonifier la qualité de vie des étudiants du cégep de Valleyfield au centre-ville en pleine revitalisation. (Photo Journal Saint-François – Yanick Michaud)

Les résidences du Cégep de Valleyfield verront leur capacité doubler grâce à la seconde phase d’un projet qui nécessitera un investissement de 8 M$.

« C’est une nouvelle étape avec beaucoup de travail derrière ce projet. À l’origine, lors de l’ouverture des résidences en 2018, nous n’avions pas trop élaboré sur la faisabilité d’une seconde phase, mais nous l’avions en tête », lance Marc Rémillard, directeur général du Cégep de Valleyfield, emballé par cette annonce.

« En plus, le bâtiment qui sera construit possèdera une annexe pour intégrer la clinique-école et libérer de l’espace dans les locaux actuels du cégep. C’est devenu essentiel et nécessaire, parce qu’on prévoit des hausses du nombre d’étudiants dans les prochaines années », ajoute-t-il.

Le cégep voit grand

Cette annonce s’inscrit dans une longue liste pour faire des prochaines années au Cégep de Valleyfield, les plus belles années. « Nous voulons ajouter de nouveaux programmes techniques, poursuivre la représentation pour améliorer la desserte des transports en commun. Avec l’ajout des étudiants nous allons bonifier le centre-ville. C’est une communauté collégiale jeune et créative et ce dynamisme favorise l’attraction et la rétention », indique Marc Rémillard, imité en ce sens par le maire Miguel Lemieux.

« Ça s’intègre parfaitement à nos propres annonces de revitalisation et de rajeunissement du centre-ville. Notre projet est de créer une trame commerciale, une trame vivante entre le Vieux Canal et le cégep. Il y a près de 2000 étudiants qui occupent le territoire et cette communauté fait partie de la croissance. Les étudiants bénéficient ici d’un enseignement de qualité et d’une ville accueillante », explique, enjoué, le maire qui parle d’un centre-ville qui se marche avec des boutiques, une épicerie, des restaurants, des cafés et une offre qui a tout pour plaire aux jeunes.

Doubler l’espace des résidences

Les nouveaux logements des résidences qui feront face à Saint-Thomas viendront s’ajouter à ceux de la rue Champlain. Selon la configuration, de 65 à 80 résidents pourront se joindre aux 69 actuels. « Nous pensons que ce sera occupé à 100 % rapidement », affirme Sylvain Legoux, directeur des services administratifs du Cégep.

Il mentionne que son équipe a travaillé d’arrache-pied pour en arriver à ce résultat. « Nous avons choisi les firmes de services conseil d’architectes pour ce projet d’environ 8 M$ dont les plans seront terminés au cours de l’été. On commencera à creuser vers septembre ou octobre pour accueillir les premiers occupants en septembre 2023 », conclut-il. Un concierge à temps plein pour l’édifice et un gardien de nuit complèteront l’équipe de ces résidences modernes.

Actuellement, il ne reste que 45 chambres au niveau G300 du cégep. Elles seront transformées, à terme, en locaux pédagogiques comme l’avaient été les locaux des niveaux G200 et G400 au cours des dernières décennies.