Billet d’humeur : Mes cadeaux de 2020

Par Hélène Gingras
Billet d’humeur : Mes cadeaux de 2020
Cadeaux

Si le père Noël pouvait vous faire un seul cadeau en ce moment, quel serait-il?

Si on parle de quelque chose de réaliste, je voudrais pouvoir recommencer à faire du sport d’équipe. C’est ce qui me manque le plus. Et parce que le sport revient chaque semaine dans ma vie. En d’autre temps que la COVID-19. Il me permet également de cultiver mon côté social. En attendant de pouvoir me réunir autour d’une bonne bouteille de vin avec mes amis.

L’année qui s’amorcera dans quelques jours n’aura jamais autant suscité l’espoir de jours nouveaux. Plus heureux. N’empêche que quand je fais mon bilan personnel de 2020, il n’est pas si terne. Au contraire. Les derniers 365 jours m’ont aussi permis de grandes réalisations. Des surprises heureuses. Que voilà.

En autre réussite, celle d’avoir conservé mon emploi. Et d’avoir atteint de nouveaux sommets de lecture sur le site Web du Journal. Contrairement à plusieurs de mes collègues et d’une grande partie de la population, je n’ai jamais cessé de travailler en 2020. Au plus fort de la première vague, j’écrivais sept jours sur 7. Mais c’était la meilleure chose pour moi d’être dans l’action. De me sentir utile. Mobilisée. Plutôt que de subir ce qui se passait.

Puis, ce qui n’est pas rien non plus, j’ai eu une promotion en août.

C’est aussi cette année que j’ai célébré mes 25 ans de carrière. En compagnie des meilleures qui soit. Venues me faire une surprise. À déguster du homard. Boire du vin. À distance. À l’extérieur. Doux moment à mon cœur.

«Ce n’est que rétrospectivement que la vie paraît douce. Elle ne nous semble vivable que lorsque le moment présent est supportable.»

-Gilles Archambault

J’ai eu 50 ans. Sans réunion d’amis possible dans un chalet. Trop grand pour deux. Mais l’annulation des voyages a du bon. Je me suis offert une visite privée des félins au Parc Safari. Que je n’oublierai jamais.

Aussi en 2020, Le Reflet a encore raflé un prix. Et moi deux. J’ai recommencé à courir plus de 5 km. Ce que je faisais au secondaire! En compagnie de deux collègues que j’adore. Et quoi encore?

P.S.: C’est mon dernier billet en 2020, puisque c’est la traditionnelle revue de l’année qui sera publiée la semaine prochaine. L’équipe de rédaction du Reflet n’a pas ménagé ses efforts pour cette rétrospective de l’année aux rebondissements nombreux. Je vous souhaite un bon temps des fêtes. Et santé! On se reparle en 2021.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires