Décès de Gilles Pepin, ex-maire de Saint-Constant

Photo de David Penven
Par David Penven
Décès de Gilles Pepin, ex-maire de Saint-Constant
Gilles Pepin (Photo : Le Reflet - Archives)

L’ex-maire de Saint-Constant, Gilles Pepin, est décédé subitement le 6 juillet alors qu’il était en visite chez des amis à Trois-Rivières. 

La nouvelle a été confirmée par l’ex-conseillère municipale Ginette Bourget, amie personnelle de M. Pepin.

«Il s’était rendu là-bas, en compagnie de sa femme Francine. Les causes du décès ne sont pas connues, a mentionné Mme Bourget émue. Il y aura une autopsie.»

Gilles Pepin a été à la tête de la Ville de Saint-Constant de 2005 à 2013. Il avait annoncé son retour sur la scène politique, en tant qu’indépendant, en tentant d’obtenir un quatrième mandat face à son adversaire, l’actuel maire Jean-Claude Boyer, lors des élections de novembre 2017.

Outre son épouse, il laisse notamment dans le deuil, ses enfants, Danny et Julie ainsi que ses petits-enfants. M. Pepin avait 71 ans.

 

Manchettes

Gilles Pepin avait défrayé les manchettes sur la scène provinciale lorsque l’Unité permanente anticorruption procédait à son arrestation en 2013. Par la suite, les accusations de fraude, d’abus de confiance et de complots ont été abandonnées par le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP).

Cette arrestation avait engendré des frais d’avocats pour ce dernier qu’il tentait de se faire rembourser par la Ville de Saint-Constant. Le litige s’était transporté devant les tribunaux. M. Pepin avait obtenu gain de cause, lors d’un jugement de la Cour supérieure prononcé le 9 mai 2018. La Ville de Saint-Constant était condamnée à lui rembourser près de 130 000 $. La Municipalité avait alors décidé de porter en appel ce jugement. On ignore, au moment de publier, si Saint-Constant laissera tomber l’affaire.

En 2007, Saint-Constant était aussi sur la sellette lorsque les tribunaux ont destitué Gilles Pepin et son équipe pour des dépenses électorales dépensant le maximum autorisé. La gestion de la Ville de Saint-Constant était confiée alors à la Commission municipale du Québec. M. Pepin a été réélu maire lors d’une élection partielle en 2008, puis de nouveau durant les élections générales de la Municipalité en 2009.

 

À LIRE AUSSI :

Réactions à la suite du décès de Gilles Pepin

Le maire de Châteauguay rend hommage à l’ex-maire Pepin décédé subitement

Le fils de Gilles Pepin demande à Saint-Constant de mettre ses drapeaux en berne

La Ville de Saint-Constant mettra ses drapeaux en berne à la suite du décès de Gilles Pepin

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

5
Laisser un commentaire

avatar
5 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Anne Jardel Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
trackback

[…] Décès de Gilles Pepin, ex-maire de Saint-Constant […]

Anne Jardel
Guest
Anne Jardel

Mes condoléances à toute la famille … de tout cœur avec vous.

trackback

[…] maire de Châteauguay Pierre-Paul Routhier a rendu hommage à l’ex-maire de Saint-Constant Gilles Pepin, décédé subitement le 6 juillet à l’âge de 71 […]

trackback

[…] Pepin, fils de Gilles Pepin, ex-maire de Saint-Constant décédé le 6 juillet, s’interroge sur le fait que la Ville de Saint-Constant n’ait pas mis les drapeaux de […]

trackback

[…] l’Unité permanente anticorruption (UPAC) en novembre 2013, en dépit du fait que celui-ci soit décédé subitement le 6 juillet. […]