La rivière de la Tortue dépolluée sur 25 kilomètres

Par Hélène Gingras
La rivière de la Tortue dépolluée sur 25 kilomètres
Un patin de motoneige trouvé dans la rivière de la Tortue à Saint-Constant, le 7 septembre. (Photo : Gracieuseté - Facebook Vigile verte)

Les déchets étaient nombreux dans la rivière de la Tortue à la hauteur de Saint-Constant et Saint-Mathieu. Grâce au travail de bénévoles ces dernières années, ce cours d’eau a été dépollué sur une distance de 25 kilomètres.

À lire aussi:

Une motoneige et des traverses de chemin de fer dans la rivière

Résultat? «Plus de 14 tonnes de matières résiduelles retirées», explique Gina Philie, secrétaire pour l’organisme la Vigile verte qui coordonne les opérations de nettoyage dans la région.

Par kilomètre, la récolte totalise «575 kg comparativement à 30 kg pour la moyenne canadienne en 2019, selon WWF du Grand nettoyage des rivages canadiens», poursuit-elle.

Sur la base de ces données, Mme Philie précise toutefois qu’il serait faux de dire que ce cours d’eau est 20 fois plus pollué que d’autres au Canada, puisque le travail n’est pas fait pareil partout.

«À certains endroits, il n’y a que les berges qui sont nettoyées, alors que pour la rivière de la Tortue, on procède également au nettoyage du fond de l’eau, ajoute-t-elle. Un nettoyage de fond de cours d’eau en plus des berges va nécessairement avoir un tonnage plus élevé que simplement une corvée terrestre.»

De 2014 à 2019, 100 bénévoles ont effectué 18 nettoyages sur ce tronçon de la rivière. Il a fallu 4 ans aux bénévoles pour arpenter la portion de Saint-Mathieu et 5 ans pour celle de Saint-Constant. Le dernier nettoyage sur le tronçon de Saint-Constant a été effectué le 7 septembre.

«C’est un effort hors norme autant dans sa durée son financement ainsi que dans la forme.»

-Gina Philie, secrétaire pour la Vigile verte

«L’ensemble des déchets historiques ont été retirés juste à temps pour le 100e anniversaire de Saint-Mathieu (en 2017) et le 275e anniversaire de Saint-Constant (en 2019)», indique Mme Philie.

Le projet de remise en état du cours d’eau sera soumis au prix Conscientia 2019 du Conseil régional de l’environnement de la Montérégie.

 

 

Des bénévoles lors du nettoyage de la rivière, le 7 septembre 2019.

Des plongeurs ?

La Vigile verte poursuit le nettoyage de la rivière de la Tortue à la hauteur de Delson et de Candiac. Dans la première ville, les bénévoles ont commencé en août.

Comme à Saint-Mathieu et Saint-Constant, l’organisme se donne un maximum de 5 ans pour mener le nettoyage à terme. Celui-ci dépendra «de la complexité à sortir des déchets, du niveau de pollution et de la profondeur du cours d’eau», explique Mme Philie.

La bénévole n’écarte pas la possibilité que la technique et la logistique changent. Par exemple, l’organisme pourrait tenter la pêche de déchets à l’aimant comme en Europe ou recourir à des plongeurs pour ramener les pneus à la surface «plus qu’on approche de l’embouchure du Saint-Laurent», dit-elle.

Un ventilateur a été récupéré lors du nettoyage de la rivière de la Tortue à Saint-Constant.
Des résidus domestiques dangereux, soit un filtre à l’huile et un fond de gallon de peinture jaune séchée.
Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
trackback

[…] La police a ouvert une enquête pour recel à la suite de la découverte d’une partie d’une voiture dans la rivière de la Tortue à Saint-Constant lors du nettoyage organisé par la Vigile verte, le 7 septembre. […]